Le cas du mois – médecine vétérinaire complémentaire dans la pratique

Un mouton d’Engadine a des asticots dans la laine

Les éleveurs ont trouvé hier un mouton mort dans leur troupeau de la race d’Engadine. En observant le cadavre de plus près, ils ont remarqué que des pans entiers de peau et de laine se détachaient et que des asticots se trouvaient dans les plaies. Aujourd’hui, lors de la tournée de contrôle, ils ont remarqué un autre mouton qui avait certes l’air normal, mais qui ne mangeait pas comme il faut. Un examen plus approfondi a révélé que cet animal présentait éga- lement une plaie sur le dos, grande comme la paume de la main. Tout comme sur le malheureux mouton de la veille, la plaie est attaquée par des asticots. La région de la blessure n’est pas chaude et ne semble pas douloureuse.

La conseillère recommande les remèdes Ledum et Calendula. En outre, il est très important de soigner la plaie pour éviter, d’une part, la propagation des asticots et, d’autre part, une infection secondaire. Dans un premier temps, il faut retirer tous les asticots, dans la mesure du possible. Ensuite, il est recommandé de soigner la plaie avec un mé- lange d’eau et de poudre de roche ou de zéolithe. On peut y ajouter facultativement des EM (micro-organismes effi- cients), avant d’en faire une pâte à appliquer sur la plaie. Cette pâte permet d’éviter que d’autres mouches ne vien- nent pondre leurs œufs dans cette zone. Tous les 1 – 2 jours, avant de renouveler l’application de la pâte, il est pos- sible de traiter la plaie avec de la teinture de calendula diluée, recommande encore la conseillère.


Feed-back une semaine plus tard:

Le mouton s’est très bien rétabli. Son comportement alimentaire est à nouveau normal et sa panse a l’air bien rem- plie. La plaie est refermée et toute nouvelle ponte de mouches a pu être stoppée. Des asticots ont encore été décou- verts sur un autre animal, mais grâce à des soins rapides, son état général ne s’est jamais dégradé.


Remarques concernant ce cas:

Il n’est pas rare que les moutons soient infectés par des asticots. Les races brunes et foncées semblent être plus sen- sibles que les autres à ce problème. La diarrhée et les blessures sont des facteurs propices à son apparition. Calen- dula est un excellent remède pour soigner pratiquement tous les types de plaies. Ledum a été choisi comme remède d’appoint car il est réputé pour son efficacité contre les morsures d’animaux. Comme cela a été décrit ci-dessus, les soins aux plaies sont essentiels pour augmenter les chances de succès du traitement dans de pareils cas.


 
 
 

Annonce août 2022


La vache Viona a un nombre de cellules élevé



Archives